La constipation est un ralentissement du transit des intestins s’associant à une diminution de la quantité de selles émises, un retard à la défécation (vidange intestinale), une consistance anormale et une difficulté à l’expulsion. Médicalement parlant, il y a constipation lorsque les selles sont inférieures à 3 par semaine.

La constipation touche une personne sur cinq en France et la plupart des personnes touchées sont des femmes (80%) et des personnes âgées.

constipation

Dans la majorité des cas, les principaux signes de la constipation sont des selles déshydratées (sèches), des efforts à la défécation et des sensations d’évacuation incomplète.

Deux principaux mécanismes sont en cause dans cette pathologie :

• Une « paresse » du colon qui fait que ce dernier se contracte peu. Ce mécanisme entraîne un ralentissement du transit car les selles progressent lentement.
• Un « dessèchement » des selles : la paroi du colon a comme fonction, la réabsorption d’eau présente dans les matières fécales. En l’absence d’une hydratation régulière et suffisante, cette réabsorption d’eau dans le gros intestin peut conduire à la formation de fèces dures et sèches, rendant leur élimination difficile.

Dans mon traitement, je m’intéresserai bien entendu au colon, et particulièrement à sa mobilité. S’il existe un manque de mobilité, le colon ne peut effectuer les mouvements nécessaires à sa fonction. C’est à ce moment qu’on parlera de « paresse » de cet organe.

Je testerai et travaillerai aussi la mobilité du bassin osseux dans lequel se trouve le colon et les autres viscères qui eux aussi peuvent gêner la bonne fonctionnalité du colon.

La colonne vertébrale fera aussi parti de mon exploration du fait des correspondances nerveuses qui existent entre les viscères et certaines vertèbres (lombaires principalement).

La prise en charge ostéopathique comprendra aussi des conseils alimentaires, d’hydratation et d’hygiène de vie.

 

Extrait de Traitement de la Constipation par un Ostéopathe, Valérie TOUATI